Principes de raccordement de la toiture d’une extension

bruno

Les trois règles fondamentales du raccordement de la toiture d’une extension sont :
• Le parallélisme par rapport à la pente du bâtiment existant
• La continuité de l’étanchéité à l’air et de l’étanchéité à l’eau
• L’utilisation de matériaux appropriés

Voici un extrait gratuit du guide de construction :

Respect des pentes existantes

Lors de l’extension d’un bâtiment, le fait de garder le parallélisme des pans du bâtiment existant, ce qui signifie avoir une même pente, présente de nombreux avantages :

  • moins de difficulté à l’étanchéité
  • continuité de l’écoulement des eaux de pluie
  • moins de problème administratif par rapport au PLU dans certains départements
  • coût réduit
  • visuel esthétique de l’ensemble
Raccordement d’une toiture monopente

Ce cas de toiture désigne les extension qui ne possèdent qu’un seul versant. L’extension peut être raccordée avec un bâtiment doté d’une toiture à un ou deux versants. L’extension peut être placée du côté gauche ou du côté droit du bâtiment existant pour éviter de diriger la pente de l’extension vers le mur du bâtiment existant et aussi pour éviter les problèmes d’étanchéité et d’infiltration. Cette configuration de toiture permet bien évidemment de poser l’extension sur les deux façades du bâtiment même si les directions des versants sont à l’opposé l’une de l’autre.

Raccordement d’une toiture à deux versants

La toiture à deux versants est le type de toiture le plus adopté. La toiture peut être présentée avec une faible pente. La toiture à deux pentes de l’extension joue un rôle primordial dans la composition du paysage architectural. Ainsi, il est préférable de garder le même principe que pour le raccordement de la toiture à deux pentes. L’emplacement peut être placé devant ou derrière le bâtiment existant selon les préférences du propriétaire. Néanmoins,il faut toujours respecter le parallélisme des pentes de l’extension par rapport aux pentes existantes.


Continuité de l’étanchéité

L’étanchéité de la toiture est primordiale pour garantir la qualité de la construction, la durabilité de l’ouvrage et le maintien des performances. L’objectif concernant l’étanchéité de la toiture est d’avoir un environnement dans la maison. Le fait de négliger l’étanchéité a un impact direct sur la durée de vie de la maison et sur le confort des habitants.

  • Étanchéité à l’air : l’étanchéité à l’air d’une construction définit sa capacité à empêcher le passage de l’air extérieur vers l’intérieur du bâtiment et inversement. Une bonne étanchéité à l’air permet de réduire les déperditions thermiques et d’optimiser les performances de l’isolant pour mieux réduire la facture énergétique et l’impact environnemental du bâti. Le principe de l’étanchéité à l’air consiste à poser l’isolant, qui assure une isolation presque complète et continue, avec un pare vapeur qui va s’opposer au passage de la vapeur d’eau et au transfert d’humidité vers l’extérieur. Toutefois, une bonne ventilation doit aussi être assurée pour une bonne circulation de l’air, pour la conservation du bâti et pour un bon confort acoustique et thermique.
  • Étanchéité à l’eau : l’étanchéité à l’eau est assurée par la couverture et le pare pluie. L’isolant doit éventuellement être protégé de l’humidité ambiante. Le principe de l’étanchéité à l’eau consiste à installer un pare pluie pour assurer la mise hors d’eau de la toiture, pour éviter l’infiltration de neige poudreuse et de poussières et pour permettre d’optimiser la performance thermique de l’isolant. Un bon écoulement de l’eau de pluie assure une meilleure stabilité de la toiture.

Matériaux appropriés

Il existe plusieurs types de matériaux pour le raccordement de la toiture mais les matériaux appropriés et aussi les plus utilisés sont :

  • Pare vapeur : un pare vapeur est un matériau qui a une propriété de résistance face au passage de la vapeur d’eau grâce à la présence d’une feuille étanche qui est incluse. Il limite les problèmes de condensation de la vapeur d’eau à l’intérieur de la paroi de l’isolant et assure la durabilité de l’efficacité de l’isolation thermique.
  • Pare pluie : un pare pluie est un matériau synthétique souple, généralement multicouches.
  • Isolant : l’isolant thermique est un matériau qui a la faculté de s’opposer au flux thermique qui le traverse. Il permet d’assurer une bonne isolation en réduisant la fuite ou l’entrée de la chaleur.
  • Couvre faîtage : un couvre faîtage est un matériau qui se pose sur les toits. Il permet d’améliorer l’étanchéité du faîtage et des arêtiers contre les infiltrations de pluie, de neiges poudreuses ou de poussières.
  • Solin : Un solin est un disposi[...]
    ...Il y a une suite !

Pour lire la suite de l'article, devenez Membre

  • Ainsi vous découvrirez :
  • Respect des pentes existantes
  • Continuité de l’étanchéité
  • Matériaux appropriés
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Raccordement d’une toiture monopente
  • Raccordement d’une toiture à deux versants


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

Je deviens MEMBRE