Le joint de dilatation

bruno

Si la dalle de la maison existante n’arrive pas jusqu’à l’emplacement voulu de l’extension, il faut prévoir son prolongement tout en prenant les mesures nécessaires pour assurer la solidité et la pérennité de la construction.

C’est un joint de structure compressible, d’une épaisseur de 10 à 20 mm, qui sera placé entre la dalle existante et la dalle de l’extension pour rendre les deux dalles indépendantes l’une de l’autre.

Voici un extrait gratuit du guide de construction :

Rôle

Les dalles en béton subissent souvent des variations de dimensions qui sont dues à plusieurs facteurs comme : la température, l’humidité, les charges que l’on appelle phénomène de retrait et les déplacements horizontaux ou verticaux dus aux mouvements de l’écorce terrestre.

Suite à ces facteurs, un entrechoquement direct entre les deux dalles provoquant un effort supérieur à la résistance en tension du béton peut causer des soulèvements et donc, des dommages ou des fissurations au niveau du dallage. C’est pourquoi il serait nécessaire de placer un joint de dilatation entre les dalles pour recevoir et alléger ces efforts et ainsi éviter les dommages.

Pose

Ce type de joint est généralement posé autour de la partie du périmètre de la nouvelle dalle qui sera reliée avec l’ancienne. Il doit atteindre la profondeur de la dalle pour éviter les mouvements différentiels qui pourraient entraîner les fissurations. La surface sera ensuite calfatée. Selon les dimensions de la nouvelle dalle, il pourrait être nécessaire d’utiliser plusieurs joints de dilatation espacés de 25 à 40 mètres linéaires. Voir ici la technique de pose des joints de dilatation. Il est aussi important de connaitre les facteurs externes par rapport à la mise en oeuvre du bétonnage.

Le joint de dilatation
  • 1 : dalle existante
  • 2 : dalle de l’extension
  • 3 : joint de dilatation
  • 4 : produit de calfatage

Avantages et inconvénients

  • Avantages  : l’utilisation des joints de dilatation compressibles permet à chaque dalle de se dilater sans que cela ait un impact sur l’autre dalle, notamment au niveau des fissurations. Elle évite également le soulèvement entre les dalles.
  • Inconvénients  : il peut y avoir une pénétration d’eau au niveau de la partie où se situent les joints de dilatation. Ceci peut entraîner une corrosion des armatures. L’utilisation de ce type de joint uniquement peut aussi entraîner la séparation des deux dalles au fur et à mesure qu’elles se déplacent, s’il n’y a pas de liaison par ferraillage.

    [...]

    ...Il y a une suite !

Pour lire la suite de l'article, devenez Membre

  • Ainsi vous découvrirez :
  • Rôle
  • Pose
  • Avantages et inconvénients
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Le joint de dilatation


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

Je deviens MEMBRE