Conception bioclimatique

bruno

Il est bon de connaître les quelques critères techniques nécessaires pour concevoir un ouvrage bioclimatique selon la RT 2012, même si votre ouvrage n’est pas soumis à cette réglementation. Les indicateurs réglementaires à suivre sont : le Bbio (Besoins bioclimatique de la construction), le CEP (Consommation d’Energie Primaire) et la TIC. Des astuces constructives sont aussi présentées dans cet article.

TEXTE AVANT GLOBAL


Qu’est-ce qu’une conception bioclimatique ?

Concevoir un bâtiment bioclimatique consiste à réduire le besoin en énergie artificielle du bâtiment. Le terme "bio" reflète l’utilisation de l’énergie naturelle, principalement le soleil, que l’on va chercher à emmagasiner dans le bâtiment et à utiliser en temps nécessaire.

A part ces critères naturels, pour que le projet soit bioclimatique, il faut respecter les normes de la RT2012. Avec la norme Bbiomax, vous aller OPTIMISER votre bâtiment en vous intéressant à l’enveloppe qui va vous permettre d’isoler le bâtiment selon sa position bioclimatique sur le terrain. La norme CEPmax va vous interdire de consommer trop d’énergie et d’ECONOMISER de l’énergie en utilisant des matériels optimisés. Quant à la TIC, elle va vous permettre de garder votre bâtiment au frais en été.

Au final, le bâtiment bioclimatique admet une ambiance thermique adéquate en hiver et en été sans que vous ayez besoin de recourir à un système de chauffage et de refroidissement de façon exagérée tout en utilisant l’éclairage naturel comme outil de confort.

Quels sont les indicateurs réglementaires à connaître ?

- ECONOMISER l’énergie primaire

D’après la RT 2012, la limite de consommation en énergie primaire d’un bâtiment est de 50 kWhEP/m²/an : c’est la CEPmax. Cependant, il faut retenir que cette valeur est une moyenne nationalTEXTE APRES GLOBAL