Les isolants en matelas, rouleaux, feutres et semi-rigides

bruno

Voici un extrait gratuit du guide de construction :

En général, ces types d’isolants sont les plus utilisés à cause de leur facilité de mise en oeuvre. Ils regroupent les laines de verre, les laines de roche, les fibres de coco, les fibres de lin, les chanvres, les laines de mouton, les laines de coton, les plumes de canard et les ouates de cellulose.

Les isolants semi-rigides sont conçus en panneaux et en plaques et regroupent les laines de verres, les laines de roche, le verre cellulaire, les perlites, les vermiculites, les polystyrènes expansés, les polystyrènes extrudés, les polyuréthanes, les mousses phénoliques, les fibres de bois, les fibres de coco, les fibres de lin, les lièges expansés, les lièges agglomérés, les chanvres, les panneaux de roseaux et les ouates de cellulose.

Murs extérieurs

Préparations préliminaires
  • La présence d’un pare-pluie sur le côté extérieur est nécessaire ;
  • Il est recommandé d’utiliser un pare-vapeur à installer au niveau du côté chauffé de l’habitation qui est conforme au DTU 31.2 ;
  • Nettoyer la structure à isoler et s’assurer du bon état du parement extérieur ;
  • Déterminer l’épaisseur de l’isolant en fonction de la performance thermique recherchée et de l’épaisseur des montants en bois. Les hauteurs des montants sont généralement égales à l’épaisseur de l’isolant ;
  • Découper l’isolant à l’entraxe des montants en majorant de 2 cm afin d’assurer le maintien de l’isolant et un bon contact entre les montants haut et bas.
Mise en oeuvre
  • Placer l’isolant entre les montants. Celui-ci sera comprimé dans le sens de la largeur ;
  • Ajuster les lés d’isolant pour les rendre parfaitement jointifs ;
  • S’assurer de la continuité de l’isolation aux jonctions entre mur, sol, plafond et rampant. Compléter avec des « chutes » d’isolant produites sur le chantier si besoin.


Mise en oeuvre, cas d’une seconde couche d’isolant (joints croisés)
  • 1 : Visser des tasseaux horizontaux
  • 2 : Insérer la seconde couche d’isolant entre les tasseaux
  • Visser des tasseaux horizontaux (hauteur égale à l’épaisseur de l’isolant secondaire, espacement égal à la largeur de l’isolant - 2 cm) contre les montants verticaux ;
  • Insérer l’isolant entre les tasseaux en le comprimant légèrement comme celui de la première couche ;
  • Ajuster les lés d’isolant pour les rendre jointifs.

Comble aménagé

Préparations préliminaires

  • Il est recommandé de placer un écran de sous-toit régulateur de vapeur d’eau au niveau du coté extérieur (froid) et un frein vapeur déporté au niveau du coté intérieur (chaud) ;
  • Nettoyer la surface à isoler et réparer en cas de mauvais état ;
  • Respecter la norme reportée au DTU série 40 en plaçant une lame d’air continue de 20 mm entre le haut de l’isolant et le support de couverture.
Mise en place du support métallique

Le cas présenté est la pose d’isolant lors d’une finition intérieure en plaque de plâtre sur ossature métallique.

  • Visser les suspentes sur les chevrons en vous aidant d’un cordeau pour assurer leur alignement ;
  • Régler leur longueur qui doit être égale à l’épaisseur totale de l’isolant à installer + 20 mm de lame d’air ;
  • Visser les lisses en périphérie pour maintenir les fourrures métalliques à chacune des extrémités.
Mise en œuvre de l’isolant entre chevrons
  • Régler l’épaisseur de l’isolant pour qu’il soit similaire à l’épaisseur des chevrons
  • Mesurer l’écartement entre les chevrons puis découper les lés d’isolant en majorant 2 cm à la largeur pour assurer son maintien.
  • Compresser légèrement l’isolant entre les chevrons. Ainsi, il reprendra sa forme initiale en maintenant un contact parfait avec la structure.
  • Assurer la continuité de l’isolation au niveau des jonctions, du sol, des pignons, des pannes et du faîtage.

A ce stade, sans seconde couche d’isolant, vous pouvez mettre un régulateur de vapeur et couvrir directement par un plafond fixé à la charpente.


Mise en oeuvre, cas d’une seconde couche croisée
  • Insérer l’isolant entre les lambourdes en le comprimant légèrement et en veillant à assurer la continuité de l’isolant.

Combles perdus

L’isolant ne doit pas obstruer les bouches de ventilation et ne doit pas être en contact avec des sources chaudes. De plus, il doit respecter un écart au feu de 20 cm au minimum (conduite de cheminée, lampes,...). Dans ces cas-là, utilisez un isolant incombustible (M0).

Préparations préliminaires

  • La pose d’un régulateur de vapeur (par vapeur) est nécessaire ;
  • Conformément au DTU 40, le volume du comble aménagé doit être correctement ventilé ;
  • Découper l’isolant en majorant la largeur des lés de 2 cm dans le cas d’une pose entre 2 solives ;
  • Les isolants en rouleaux peuvent être coupés directement dans leur emballage à la largeur souhaitée, cela fait gagner du temps.
Mise en oeuvre
  • Dérouler l’isolant au sol en prenant soin de ne pas laisser d’espace vide aux jonctions entre le sol et les murs ;
  • Ajuster les lés d’isolant pour les rendre jointifs entre eux ;
  • S’assurer qu’il n’y ait d’espace vide aux jonctions entre le sol et les murs ou rampants de la toiture pour éviter des ponts thermiques ;
  • En cas de nécessité d’une seconde couche, déroulez-la perpendiculairement à la première et respecter les recommandations déjà citées ci-dessus.

Planchers et plafonds

Préparations préliminaires
  • Nettoyer la surface à isoler et s’assurer qu’elle est en bon état pour qu’elle soit capable de supporter le poids de l’isolant ;
  • Lors des déplacements, marcher sur les solives ;
  • Pour des raisons sécuritaires, mettre en place des chemins de circulation grâce à des planches appuyées sur des solives.
Mise en oeuvre
  • Mesurer l’écartement entre les solives puis découper les lés d’isolant en majorant de 2 cm cette largeur pour assurer le contact entre les solives ;
  • Placer l’isolant entre les solives en le comprimant légèrement ;
  • Pour éviter les ponts thermiques et phoniques, s’assurer que les lés d’isolant sont bien jointifs et que les jonctions entre sol et murs ou rampants de toiture sont bien isolées ;
  • Placer un frein vapeur pour le cas où les 2 locaux sont chauffés.


[...]

...Il y a une suite !

Pour lire la suite de l'article, devenez Membre

  • Ainsi vous découvrirez :
  • Murs extérieurs
  • Comble aménagé
  • Combles perdus
  • Planchers et plafonds
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Préparations préliminaires
  • Mise en oeuvre
  • Mise en oeuvre, cas d’une seconde couche d’isolant (joints croisés)
  • Mise en place du support métallique
  • Mise en œuvre de l’isolant entre chevrons
  • Mise en oeuvre, cas d’une seconde couche croisée
  • Mise en oeuvre
  • Préparations préliminaires
  • Mise en oeuvre


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

Je deviens MEMBRE