Les principes de l’isolation phonique

bruno

La connaissance de certains points est nécessaire pour pouvoir comprendre le domaine de l’isolation phonique et acoustique :
• Le bruit ;
• La transmission sonore ou cheminement du bruit ;
• Les réglementations ;
• Les rôles de l’isolant.

Voici un extrait gratuit du guide de construction :

Le bruit

Les trois types de bruits
  • 1 : Bruit aérien
  • 2 : Bruit d’impact
  • 3 : Bruit d’équipement

Le bruit, exprimé en décibel "dB", est une vibration sonore audible par l’homme.

En général, on peut distinguer 3 familles de bruits dans le domaine de l’habitation :

  • Les bruits aériens : qui peuvent être de source externe, c’est-à-dire en dehors du bâtiment, ou interne, c’est-à-dire produit à l’intérieur du bâtiment. Ils regroupent toutes les transmissions sonores dans l’air. Par exemple : le son des moyens de locomotion, les voix humaines, le son des équipements de communication (radios, télévisions), etc.
  • Les bruits d’impacts ou bruits solidiens : ce sont des bruits produits par le choc entre la structure du bâtiment et un autre objet. Par exemple : le son des pas des personnes, le bruit de déplacement d’un mobilier, le claquement d’une porte, etc.
  • Les bruits d’équipement : qui proviennent des appareils électroniques de chauffage, de refroidissement, de réfrigération, de nettoyage, etc.

Les bruits se propagent soit par l’air soit par vibration des parois, que ce soit l’enveloppe de la structure ou les murs intérieurs.

Les réglementations

Les dispositions réglementaires en vigueur sont :

  • La loi « Bruit » ou loi « Royal » du 31 décembre 1992 portant sur les bruits de voisinage en général. Elle stipule également les mesures de prévention de quelques activités bruyantes ;
  • Le décret 2006-1099 du 31 août 2006 relatif à la lutte contre les bruits de voisinage et modifiant le code de la santé publique ;
  • La norme NF EN ISO 717 qui évoque les règles constructives en terme d’isolation acoustique d’un bâtiment.

Pour se repérer sur les effets sonores, voici une échelle des bruits perçus au quotidien :

  • 10 à 40 dB : bruits légers. Exemple : Bruissement du vent dans les feuilles, appartement calme.
  • 40 à 60 dB : bruits gênants. Exemple : Bureau calme, conversation à niveau normal.
  • 60 à 80 dB : bruits fatigants. Exemple : Rue très animée, télévision.
  • 80 à 100 dB : bruits dangereux. Exemple : Passage d’un train, musique forte.
  • 100 à 130 dB : seuil de la douleur. Exemple : Marteau-piqueur, moteur d’avion à réaction au sol.

Les rôles de l’isolant

L’isolant phonique a pour rôle de diminuer la transmission sonore d’un premier environnement à un second, par exemple entre le milieu extérieur et intérieur d’une habitation ou entre une pièce et une autre. Même si l’isolant est le matériau principal d’isolation, chaque matériau séparant les deux environnements ont un rôle dans la réduction de la propagation du bruit :

  • Atténuateur
  • Ressort
  • Amortisseur

Un indice Rw (en dB) permet de connaître la capacité d’affaiblissement d’un isolant ou d’une paroi. Celui-ci est donné par les laboratoires spécifiés.

Le rôle d’un isolant acoustique

  • 1 : Local d’émission
  • 2 : Isolant avec un affaiblissement de 30 dB
  • 3 : Local de réception

Avec une isolatio[...]

...Il y a une suite !

Pour lire la suite de l'article, devenez Membre

  • Ainsi vous découvrirez :
  • Le bruit
  • Les réglementations
  • Les rôles de l'isolant
  • Le rôle d'un isolant acoustique
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Les trois types de bruits


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

Je deviens MEMBRE